Documents d’urbanisme : PLUi – PLU – Cartes communales

PLU intercommunaux


COMMUNAUTE DE COMMUNES DU REOLAIS SUD GIRONDE

CC de 41 communes, 24 000 habitants, 320 km2, concernée par l’influence de la métropole bordelaise, en relations avec le Lot-et-Garonne voisin (dont Marmande) et le pôle de Langon. Elle bénéficie d’une dynamique résidentielle, avec toutefois des caractéristiques assez différenciées selon les bassins de vie (Monségur au Nord, La Réole au centre et Auros au Sud).
Le territoire est par ailleurs concerné avec quatre autres communautés de communes par l’élaboration d’un SCOT (186 communes, 256 700 hectares et plus de 120 000 habitants).
Déjà engagé dans des actions d’amélioration du parc privé (OPAH), le territoire s’est inscrit plus récemment dans une politique active de maîtrise de la consommation énergétique
Enjeux de maîtrise de l’extension urbaine, de requalification des centres-bourgs, de diversification des types de logements, de développement et préservation des activités économiques (agriculture, viticulture, tourisme, tertiaire, …) dans un cadre naturel, paysager et patrimonial riche.
Stade arrêt


COMMUNAUTE DE COMMUNES VALLEE DE L’HOMME
intégrant une étude économique et une étude sur l’analyse du bâti.

CC de 26 communes, 15000 habitants, 503 km2, constituée de petites communes rurales ; Montignac, Le Bugue, Rouffignac, Les Eyzies, formant les communes les plus importantes.
Territoire fédéré autour de la Vézère au cœur du Périgord Noir, riche d’un patrimoine historique et naturel, dont de nombreux sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, et important site touristique .
La communauté de communes de la Vallée de l’Homme est lauréat du label Grand Site « Vallée de la Vézère ».
Enjeu de développement de la vallée autour du tourisme et de l’agriculture et de préservation des paysages. Enjeux de maintien et de développement économique. Enjeux en matière de développement urbain, de dynamique démographique et d’habitat.
PLUi approuvé le 5 mars 2020

 

COMMUNAUTE DE COMMUNES PORTES SUD PERIGORD
CC de 25 communes, au Sud du département de la Dordogne, territoire d’environ 570 Km2, pour une population de 8 628 habitants. Territoire relié à Bergerac par la RD. 933 et la RN.21 ; les deux axes se rattachent au Nord sur la voie de la vallée (Bordeaux- Bergerac-Sarlat).
Le territoire compte deux pôles : Eymet (2 650 habitants) et Issigeac, et vingt trois « petites » communes comptant entre 100 et 600 habitants. Les communes du territoire s’inscrivent dans le bassin de vie du Bergaracois. La CC est comprise dans le périmètre du SCoT du Bergeracois approuvé en janvier 2020 : Le PLUi devra ainsi être établi en compatibilité avec le SCOT et s’articuler avec le PADD et le DOO du SCOT au regard des projets de développement et d’accueil du territoire.
Enjeux de développement et enjeux habitat ; enjeux économiques (schéma de ZAE pour l’accueil de TPE, renforcer l’attractivité des centres bourgs – vacance commerciale conséquente).
Importance de l’agriculture, en particulier céréalière, la viticulture, à préserver.
Enjeux touristiques (Eymet, Issigeac, patrimoine rural spécifique, qui participe pleinement à son identité).
Stade déclinaison réglementaire

COMMUNAUTE DE COMMUNES MONTAIGNE MONTRAVEL ET GURSON
PLUi valant SCOT 

18 communes situées à l’interface entre Libournais et Bergeracois.
Un territoire diversifié (vallée Dordogne, coteaux viticoles, ensembles ruraux et forestiers nord), qui présente une réelle attractivité, avec cependant des disparités fortes suivant les communes. Complémentarités du territoire à rechercher avec les bassins de vie de Montpon, de St Seurin sur l’Isle, de Castillon, de Bergerac. 2017 – PLUi appouvé le 27 septembre 2018.

plui-cabinet-noel-urbanisme


PLU Période 2010-2021

 

Charente-Maritime

COMMUNE DU CHATEAU D’OLERON
3884 habitants, chef-lieu du canton Sud de l’Île d’Oléron (organisée en communauté de communes). Un SCOT établi à l’échelle du pays de Marennes Oléron. Commune à vocation touristique et ostréicole. Divers enjeux :
– habitat permanent (accession et locatif social), fortement concurrencé par le résidentiel touristique,
– reconversion de sites et bâtiments d’anciennes colonies de vacances,
– offre de proximité à rechercher en matière de services et activités,
– prise en compte de la loi Littoral, du futur site classé de l’Île d’Oléron et effets de frange sur espaces contigus aux secteurs protégés.
PLU approuvé le 25 février 2020

plu-chateau-oleron-cabinet-noel-urbanisme

 

plu-cyprien-cabinet-noel-urbanisme

Dordogne

COMMUNE DE SAINT-CYPRIEN EN PÉRIGORD 
1600 habitants, cité médiévale, chef-lieu de canton en Périgord Noir.
Concilier habitat, développement touristique et économique dans un environnement remarquable mais fortement contraint (PPRI, relief, nombreuses protections).
Problématiques stationnement et logements vacants dans le bourg ancien. Stade déclinaison réglementaire.

 

 

paad-cabinet-noel-urbanismeCOMMUNE DE COUX-ET-BIGAROQUE
1000 habitants, située dans un circuit touristique de premier plan (Périgord Noir), Coux-et-Bigaroque a su conserver une agriculture active et un cadre de vie de qualité pour ses habitants. Les objectifs:
– préserver les paysages et le patrimoine exceptionnel de la commune
– augmenter la capacité d’accueil touristique
– accueillir de nouveaux résidents tout en maintenant une agriculture dynamique.
PLU approuvé en 2016

 

 

plu-sergeac-farges-cabinet-noel-urbanismeCOMMUNES DE SERGEAC ET DES FARGES
200 et 320 habitants, communes de la vallée de la Vézère, projet de « Grand Site national de la Vallée de la Vézère » en cours de validation.
PLU approuvés en 2014 et 2017

 

plu-saint-antoine-de-breuilh-cabinet-noel-urbanisme

 

COMMUNE DE SAINT-ANTOINE-DE-BREUILH
2022 habitants, en Bergeracois, sur l’axe RD 936 « voie de la Vallée », opération de mise en valeur du bourg, maîtrise de l’habitat diffus, reconversion de gravières, projets économiques (usine de méthanisation) et touristiques (bassin de course en ligne), étude L. 111-1-4.
PLU approuvé en 2015

 

 

plu-soirac-cabinet-noel-urbanisme

 

COMMUNE DE SOIRAC EN PERIGORD
1025 habitants, commune touristique du Périord Noir.
Enjeux : bourg au contact de la zone inondable, création d’une nouvelle zone artisanale (étude L. 111-1-4), zone commerciale à requalifier, nombreux hameaux dispersés sur le territoire. Etablissement d’un dossier de périmètre de protection adapté (château de Siorac).
PLU approuvé en 2013

 

Gironde

COMMUNE DE MONTUSSAN
Commune de 3140 habitants située en seconde couronne de l’agglomération bordelaise. Territoire très attractif qui a connu une forte croissance de population ces 20 dernières années. Enjeu du maintien d’un territoire agricole et viticole en conservant une dynamique d’accueil de nouveaux arrivants. Problématique de densification de l’enveloppe urbaine existante en préservant le cadre de vie. Aménagement du centre-bourg (espaces publics, équipements) et encadrement des activités en bordure de RN 89.
Stade PADD

plu-saint-vivien-de-medoc-cabinet-noel-urbanisme

 

COMMUNES DE TALAIS ET DE SAINT-VIVIEN-DE-MEDOC
PLU groupés avec diagnostic et PADD communs

1595 et 675 habitants, SCOT Pointe du Médoc.
Leur territoire s’étend entre marais, mattes et pinède, en bordure de l’estuaire de la Gironde (Natura 2000 et loi Littoral).
Après des décennies d’urbanisation dispersée et linéaire, les municipalités ont souhaité organiser leur développement dans l’enveloppe de leur bourg afin de maintenir une dynamique tout en préservant leur environnement exceptionnel.
PLU approuvés en 2014 et 2015

 

COMMUNE DE SAINT-SAVIN
Commune chef-lieu de canton du Nord Gironde – 2573 habitants, caractérisée par un fort développement démographique. Engagement important de la commune en direction d’une politique de l’habitat (lotissements communaux et locatifs résidentiels et sociaux, maison de retraite) et d’équipements (scolaire, social, de loisirs et tourisme « nature »).
PLU approuvé en 2008

COMMUNE DE PUGNAC
Commune de 2050 habitants sur le territoire des Côtes de Bourg.
Territoire communal soumis à de fortes protections, du fait de la présence d’un vignoble de qualité. Volonté de concilier développement urbain et préservation de l’agriculture. Réflexions en termes d’orientations d’aménagement d’une importante zone à urbaniser. Dynamique de vitalisation du centre bourg (aménagement du bourg et politique de soutien aux commerces et services).
PLU approuvé en 2007

plu-sadirac-cabinet-noel-urbanisme

 

COMMUNE DE LUDON-MEDOC
4000 habitants, commune du SCOT, zone Médoc, enjeux viticoles et de protection des zones inondables.
PLU approuvé en 2006

 

COMMUNE DE SADIRAC 

3022 habitants. Commune périurbaine de l’Entre-Deux-Mers, de forte croissance démographique, incluse dans le SCOT de l’Agglomération Bordelaise.
Soumise à des enjeux importants de préservation du « sanctuaire viticole » et des paysages vallonnés des coteaux. Forte volonté municipale en faveur d’un rééquilibrage des modes d’habitat, à proximité du bourg, avec la création d’une opération de centre ville. Elaboration, à la demande de la commune, d’une Zone Agricole Protégée.
PLU approuvé en 2006

Landes
COMMUNE DE HAGETMAU

4480 habitants, 2837 hectares. Inséré dans un réseau de villes moyennes, Hagetmau constitue un pôle industriel important du Pays Adour-Chalosse-Tursan. Attractivité communale liée à un haut niveau d’équipements, en particulier de sports et loisirs (cité verte). Nécessité de concilier développement résidentiel de la commune et protection d’une agriculture de qualité (IGP et label Landes).
PLU approuvé en 2013

plu-hagetmau-cabinet-noel-urbanisme

 

plu-onesse-laharie-cabinet-noel-urbanisme

 

COMMUNE DE ONESSE-LAHARIE
970 habitants. Parc Naturel des Landes de Gascogne. Le territoire communal, extrêmement vaste, s’étend sur 13 213 hectares, dont 75% occupés par la forêt. Il est irrigué par un vaste réseau hydrographique, qui constitue un ensemble naturel à fort intérêt patrimonial.
PLU approuvé en 2008

 

 

COMMUNE DE MORCENX
4400 habitants, 6208 hectares. Pôle de la Communauté de communes du Pays Morcenais.
Commune concernée, suite à la fermeture de la centrale thermique d’Arjuzanx, par une reconversion industrielle ambitieuse. Engagement fort de la commune en direction d’une politique de l’habitat (lotissements communaux et locatif social). Opération urbaine collective pour dynamiser l’appareil commercial.
PLU approuvé en 2007

COMMUNE DE LEON
1700 habitants, commune touristique, arrière littoral de la côte landaise.
La commune appartient à la Communauté de Communes de Castets, Côte Landes Nature, qui a engagé un SCOT. Elle se caractérise par une position attractive au plan touristique, qui génère en terme de logement un phénomène de concurrence vis à vis de l’habitat permanent.
Le réseau hydrographique, avec le lac et le courant d’Huchet, constitue un élément majeur de la commune et nécessite une prise en compte attentive des questions environnementales.

 

Cartes communales

carte-communale-lamarque-cabinet-noel-urbanismeGironde :
• Lamarque – 2015, approuvée
Commune caractérisée par une façade estuarienne et un terroir viticole prestigieux, au cœur du Médoc, parcouru par la « route des vins ».
Le port de Lamarque permet la traversée (par bac) de l’estuaire vers Blaye et le Médoc ; ce qui en fait une destination touristique de choix. Urbanisation encadrée par le SCOT de l’agglomération bordelaise.
Enjeux : favoriser une « accroche » du bourg sur la Route des vins (RD.2) et permettre l’implantation d’un pôle d’équipements (pôle médical).
• Cursan (POS transformé en carte communale), Eyrans

 

carte-communale-archignac-cabinet-noel-urbanismeDordogne :
• Archignac – 2015, approuvée
Commune du Périgord Noir, attractivité touristique en lien avec les atouts du territoire (patrimoine, environnement, gastronomie). Territoire en lien très fort avec l’espace agricole Carte communale établie avec une analyse fine des composantes agricoles.
• Allas-les-Mines – 2014
• Communauté de communes de la Vallée de la Dordogne (9 communes)
• Saint-Cyprien (POS transformé en carte communale)